Collectivités locales, désinvestissez!

16 octobre 2015
L’objectif des 2°C n’est réalisable que si 80 % des réserves connues de pétrole, charbon et gaz restent dans notre sous-sol. Pourtant des centaines de milliards d’euros sont encore investis chaque année dans ce modèle énergétique du passé. Une solution, désinvestir! En représentant 70% de l’investissement public sur les territoires, et en soutenant et accompagnant les acteurs économiques dans les régions, les collectivités locales ont un rôle primordial à jouer pour ne plus investir dans les secteurs d’activités polluants et consommateurs en ressources fossiles. Explications…
Il faut frapper à la source : les banques, les fonds de pension et d’investissement, les assurances, les institutions financières publiques, les caisses de retraite, les universités, les églises, les fondations, les États et les collectivités qui les financent. Avec un objectif : que ces milliers de milliards de dollars soient réorientés des énergies fossiles vers les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Comme le dit le Prix Nobel Desmond Tutu « Nous avons besoin d’un boycott comme pour l’apartheid afin de sauver la planète ».

Et quel succès ! Plus de 500 campagnes en cours dans près de 190 pays ; 440 institutions, couvrant 2 600 milliards de dollars, qui ont décidé de rompre progressivement leurs liens financiers avec l’industrie des combustibles fossiles !

Le porte-parole du groupe Verts/ALE au Parlement européen sur les questions climatiques et la COP21, Yannick JADOT lance un appel:

« Elu-es régionaux/ales, départementaux/ales, communautaires, municipaux/ales ou simples citoyen-nes, vous pouvez influer sur les investissements des collectivités, des fonds de retraite, des banques ou des assurances. Avec la FEVE, soyez de celles et ceux qui disent : « Libérons-nous des énergies fossiles. Un avenir 100 % renouvelables est à portée de main. Il dépend de chacune et de chacun d’entre nous ! ». »

Téléchargez le kit de la Fédération des Élus Verts et Écologistes (la FEVE) sur le désinvestissement carbone ici .
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*