Crise des réfugiés: une réponse d’envergure européenne doit supplanter l’approche chaotique et inhumaine

2 septembre 2015
Le groupe Verts-ALE réclame un débat de haut-niveau lors de la plénière de la semaine prochaine, dans la perspective de la réunion des ministres de l’intérieur du 14 septembre et des propositions de la Commission européenne.
Ce vendredi 4 septembre, au lendemain de la visite du premier ministre Orban à Bruxelles, la Présidente du groupe Verts-ALE, Rebecca Harms, ainsi que des membres du groupe, se rendront en Hongrie afin d’évaluer la situation sur le terrain .

Pour le Président du groupe Verts-ALE, Philippe Lamberts:

« Face à cette situation intenable, nous devons rapidement trouver un système de répartition équitable des demandeurs d’asile sur tout le territoire européen et ainsi surmonter le blocage que continuent d’opérer certains États membres.

Il est grand temps d’affronter les questions d’asile et de migration sous un angle proprement européen et conforme aux valeurs fondamentales de l’UE. La crise actuelle est le résultat du refus réitéré des États membres de coordonner leur action politique dans ce domaine.

La réforme de la procédure dysfonctionnelle de Dublin est incontournable. Tout comme l’instauration de politiques capables de répondre aux problèmes poussant les individus à quitter leur pays d’origine tout en établissant des voies légales et sûres de migration pour les réfugiés qui continuent d’affluer au péril de leur vie. « 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*