Députés européens: trois pourris, tous pourris ?

25 mars 2011
Trois députés européens ont été pris en flagrant délit de corruption. Ils ont en effet accepté de déposer et défendre pour de faux lobbyistes —en fait des journalistes du Sunday Times— des amendements aux législations en cours, en échange de fortes sommes d’argent.
Il s’agissait notamment de diminuer la responsabilité des banques en matière de protection des consommateurs. Certes, le procédé du Sunday Times est discutable car les journalistes ont provoqué les événements qu’ils entendaient dénoncer. Pour autant, la gravité des faits devrait obliger le Parlement européen à revoir fortement et dans les plus brefs délais son rapport au lobbying et ses règles en matière de contrôle de la probité financière des élus. L’absence d’une réponse forte du Parlement et de ses groupes politiques —et notamment de ceux directement concernés par l’affaire— ne pourrait qu’alimenter le discours populiste du « tous pourris » et l’euroscepticisme ambiant.

Lire la suite sur le blog libé.fr.

Partager cet article

Un commentaire

  • Marcel SIMON dit:
     - 

    Soyez vigilant(e)s ami(e)s député(e)s. Vous, vous avez toute la confiance des adhérents d’EELV et je crois de tous les gens, faisons tous en sorte, chacun, à tous les niveaux, que cette confiance en EELV s’accroisse encore dans le public. Le devenir d’EELV passe par là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*