Nucléaire : plainte autrichienne contre la Commission européenne

23 juin 2015
Mercredi 23 juin, le gouvernement autrichien a annoncé officiellement qu’il déposera plainte devant la Cour de justice de l’Union européenne lundi 29 juin. Le motif de cette plainte vise l’autorisation donnée par la Commission en octobre 2014 à la Grande Bretagne d’accorder des subventions à EDF pour son projet de réacteur EPR sur le site d’Hinkley point.
Michèle RIVASI salue cette initiative de l’Autriche qui dénonce cette aide d’État illégale et une distorsion de la concurrence aux dépends des énergies renouvelables :

« Le gouvernement autrichien est en droit d’attaquer ce type de montage financier qui constitue une subvention déguisée, contraire au droit européen de la concurrence. Anticipant les coûts de construction extrêmement élevés, EDF a demandé un prix élevé au gouvernement britannique ainsi que l’assurance de bénéficier, pendant 35 ans, d’un prix de rachat garanti pour son électricité ! Il n’est plus acceptable de maintenir artificiellement en vie une technologie qui n’est pas viable financièrement et dont le futur est incertain comme l’attestent les nombreux incidents sur la construction de l’EPR de Flamanville.

Le feu vert accordé par la Commission européenne signe potentiellement l’arrêt de mort d’un marché européen de l’énergie stable durable et orienté vers les énergies moins onéreuses comme les renouvelables. Les États européens doivent donc soutenir et rejoindre l’initiative autrichienne.« 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*