Hommage du Parlement européen à Charlie Hebdo et à toutes les victimes des attentats de Paris

12 janvier 2015
Le lundi 12 janvier, à l’ouverture de la première session plénière 2015 du Parlement européen, les eurodéputés ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris. Après une minute de silence, chaque groupe politique est intervenu, dont Michèle Rivasi pour le groupe des Verts.

Pour Michèle Rivasi: « On ne protège pas les Droits humains en les reniant, on ne protège pas la liberté avec moins de libertés.« . Retrouvez son intervention à l’écrit et en vidéo ci-dessous:

« Monsieur le Président, Chers collègues,

Mes pensées, nos pensées vont aux 17 victimes, artistes et journalistes défendant la liberté d’expression, policiers, juifs, chrétiens, athées et musulmans, à leurs familles, à leurs proches.

Mes pensées vont à ces millions de citoyens en France, en Europe et dans le monde qui ont exprimé leur chagrin, leur soutien et qui nous ont encore rappelé hier que le camp de la peur et de la haine n’a pas gagné.

Pourtant, au lendemain de ces attentats, au réveil de cet immense choc en France et en Europe, nous devons encore veiller à ne pas tomber dans un double piège:

Le piège des fanatiques à l’origine de ces terribles attentats, mais également le piège des démagogues de tous bords qui considèrent les évènements de ces derniers jours comme une déclaration de guerre de l’Islam au reste de la planète. Tout comme nous n’accepterons pas de guerres de civilisations, nous n’accepterons pas les amalgames nauséabonds, tels que pratiqués par les mouvements identitaires et nationalistes à travers l’Europe.

Un autre piège s’annonce également : celui de voir nos libertés publiques noyées sous un nouvel arsenal sécuritaire au prétexte de lutter contre le terrorisme.

La réponse apportée par les Etats-Unis après le 11 Septembre, le Patriot Act, a mené à de nombreuses dérives qui ont mis en danger les droits et libertés des citoyens jusqu’en Europe, à l’instar du scandale des prisons et des vols secrets de la CIA.
Ne tombons pas dans ce piège : On ne protège pas les Droits humains en les reniant, on ne protège pas la liberté avec moins de libertés.

Agissons contre la stigmatisation et la discrimination des enfants d’Europe en fonction de leur religion, de leur nom, de leur origine ou du quartier où ils vivent.
Stoppons cette spirale où l’échec annoncé de notre jeunesse se transforme pour tous en désespoir et pour quelques-uns en haine et en barbarie.

Et puisque nous préparons un plan d’investissement européen, profitons-en pour donner une priorité à l’éducation, à la formation et aux services publics pour ces millions de jeunes.

Donnons aux enfants d’Europe « Plus d’amour et moins de haine » comme l’illustrait encore il y a peu une couverture du magazine Charlie Hebdo. »


Michèle Rivasi: Charlie Hebdo: "On ne protège… par EurodeputesEE

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*