ITER : pourquoi il faut dire non à ce réacteur expérimental

10 décembre 2010
Michèle Rivasi, eurodéputée Europe Écologie, a organisé une conférence sur ITER au Parlement européen, le mercredi 8 décembre 2010. A cette occasion, elle a souhaité donner la parole à Jean-Marie Brom et Jacques Treiner, deux physiciens qui reviennent sur l’histoire et l’intérêt de ce programme de recherche sur la maîtrise de la fusion thermonucléaire, une technologie censée fournir à la planète une source d’énergie inépuisable, propre et bon marché. Ce « réacteur expérimental » (aujourd’hui localisé à Cadarache en France) se trouve dans une impasse financière : son coût total a été réévalué de 6 à 16 milliards d’euros – alors que le projet n’en est qu’au premier stade de construction. En plein débat sur le budget 2011 de l’UE, les eurodéputés Europe Écologie estiment qu’il est largement temps d’abandonner ce programme afin de financer des projets énergétiques plus réalistes.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*