L’après Fukushima

13 mars 2012
Il fallait marquer le coup : rappeler l’anniversaire de la terrible catastrophe de Fukushima un an après, mais tonner surtout, toujours et encore, les travers du nucléaire et la nécessité de la transition énergétique. Rencontres avec des experts et des japonais touchés par ce drame, projections de films inédits tournés dans la région de Fukushima, actions collectives symboliques…: les eurodéputés EELV ont montré leur solidarité toute la semaine passée.

Fukushima Never Again par EurodeputesEE

FUKUSHIMA, UN AN APRÈS : « NOUS SOMMES TOUS DES JAPONAIS »

Dans une Tribune du journal Libération, les quinze eurodéputés EELV rappellent que : « une politique déterminée d’efficacité énergétique et d’économies d’énergie, alliée au développement des énergies renouvelables, constituent des formidables leviers pour échapper au risque tout en permettant de promouvoir de nouvelles filières industrielles créatrices d’emplois, et d’améliorer le pouvoir d’achat et le confort dans nos logements et les transports. »

« IL EXISTE UNE ALTERNATIVE CRÉDIBLE AU NUCLÉAIRE »

Fukushima aujourd’hui ne doit pas être oublié. La solidarité contre le nucléaire doit être visible et doit se faire entendre.

CHAÎNE HUMAINE : 120000 MAINS LIÉES CONTRE LE NUCLÉAIRE


©Laurent Cipriani/AP

« Contre le nucléaire » c’est penser à la transition énergétique de demain. Les jeunes écologistes se sont aussi mobilisés.

« VOTRE HERITAGE NUCLEAIRE, ON N’EN VEUT PAS ! »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*