Libye : l’UE ne doit pas reproduire les erreurs commises envers la Tunisie

20 janvier 2011
Le Parlement européen vient d’adopter un rapport sur un accord cadre entre l’UE et la Lybie. Les Verts ont exprimé leurs craintes concernant les négociations en cours et le manque d’attention portée aux questions des droits de l’Homme et des réfugiés.
S’exprimant à l’issue du vote, Hélène Flautre, membre de la commission des Libertés civiles du PE a estimé que:

« Aucun accord de réadmission avec ce pays ne peut être conclu sans que cesse le traitement inhumain et dégradant envers les migrants en Libye. Nous exigeons que la Libye adopte une législation sur l’asile qui comprenne le principe de « non-refoulement et l’interdiction des expulsions collectives » avant la conclusion d’un accord.

Le régime de Kadhafi a systématiquement violé les droits de l’Homme depuis des décennies. Malgré cela, l’UE et certains Etats membres souhaitent approfondir leur coopération avec ce pays. L’UE ne peut pas continuer à apporter son soutien à un autre dictateur dans cette région car elle contredit non seulement ses propres valeurs fondamentales et ses engagements légaux, mais elle risque d’agir contre les intérêts de la région. Seule une Libye démocratique et stable favorisera le développement du pays. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*