Pour le climat, appel à tous les faucheurs de chaises

30 septembre 2015
Après avoir fauché des OGM, José BOVE appelle à faucher des chaises. A la veille de la COP 21, dans l’esprit de l’action non violente et de la désobéissance civile, tous les citoyens sont appelés à agir contre les paradis fiscaux afin que les 196 pays, membres des Nations unies, trouvent d’urgence 100 milliards d’euros contre le réchauffement climatique.
 
Alors que le dérèglement climatique est déjà une tragédie pour des millions de personnes, et qu’il menace les conditions mêmes d’une vie civilisée sur Terre, les 196 pays, membres des Nations unies, sont incapables de trouver 100 milliards d’euros par an pour alimenter le Fonds vert pour le climat. Pourtant, l’argent ne manque pas : il est dans les paradis fiscaux, qui abritent pas moins de 20 000 milliards de dollars selon Tax Justice Network. Rien qu’au niveau de l’Union européenne, l’évasion fiscale coûte 1 000 milliards d’euros par an aux budgets publics. Elle est organisée, en grande partie, par les banques, comme l’a montré le scandale HSBC.

Retrouvez la suite de l’appel de personnalités françaises sur le site de Libération :
http://www.liberation.fr/debats/2015/09/29/pour-le-climat-appel-a-tous-les-faucheurs-de-chaises_1393535

Partager cet article

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*