Publication du rapport annuel de la Commission européenne sur le système européen d’alerte rapide pour les produits dangereux (RAPEX):

24 mars 2015
La Commission européenne vient de publier ce 23 mars le rapport annuel 2014 relatif au système européen d’alerte rapide pour les produits dangereux. Réaction de Pascal Durand, membre de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs.

Pour Pascal Durand, eurodéputé Europe Ecologie membre de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs:

« Il est inconcevable qu’aujourd’hui, au sein de l’Union européenne, des produits dangereux circulent encore. Cela illustre bien le fait qu’un modèle de société qui privilégie les profits à court terme et la production à bas coûts plutôt que le bien-être social et environnemental ne permet pas d’assurer la santé et la sécurité des consommateurs. Le bilan annuel du système européen d’alerte rapide pour les produits dangereux (Rapex) témoigne de l’énorme faille qu’il reste à combler: en 2014, près de 2 500 produits jugés dangereux tels que des jouets, des vêtements et des appareils électriques, en majorité provenant de Chine, ont été interceptés par les douanes. L’Europe doit redoubler d’efforts afin d’assurer le bon fonctionnement du marché unique au bénéfice des consommateurs, notamment en assurant des contrôles efficaces et une information transparente. La sécurité et la santé avant le profit, telle doit être notre devise aussi bien pour les biens alimentaires que non-alimentaires.« 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*