Semaine de votes à Strasbourg

17 novembre 2011
Encadrement de la spéculation financière, débat d’urgence sur la crise de l’euro, vote sur l’avenir du rail, financement des services publics locaux: autant de sujets politiquement brûlants soumis aux parlementaires européens lors de cette semaine de session plénière du Parlement à Strasbourg. Retour sur les quatre temps forts d’une session plénière.
Mardi midi : pour la première fois, l’Europe va interdire un produit financier qui permet de spéculer sur la dette des Etats.
Le règlement européen est adopté avec une écrasante majorité (502 pour). Seuls les libéraux et les conservateurs britanniques votent contre (25) ou s’abstiennent (109). L’adoption du texte dont j’étais le négociateur marque une grande victoire pour le Parlement qui prouve que la volonté politique peut triompher des marchés.

Pas le temps de souffler, la séance enchaîne avec le vote du rapport de mon collègue Peter Simon pour faciliter le financement des services publics locaux.

Lire la suite sur le blog libé.fr.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*