Ukraine : les écologistes demandent l’envoi d’une délégation à Kiev

3 décembre 2013
Le 3 décembre 2013, les écologistes du Parlement européen demandent l’envoie d’une délégation spéciale d’eurodéputés face à l’utilisation de la violence par la police à Kiev. 100 000 Ukrainiens réclament depuis dix jours la démission du président Viktor Ianoukovitch, après sa décision, le 21 novembre 2013, de ne pas rapprocher son pays de l’Union européenne.
Pour Rebecca Harms et Daniel Cohn-Bendit, co-présidents du groupe des eurodéputés verts, le Parlement européen doit, dès que possible, envoyer une délégation d’eurodéputés à Kiev afin d’observer la situation sur le terrain. « Nous pourrons ainsi soutenir la contestation. Nous devons également, dès que possible, discuter avec des représentants de la Commission et du Conseil sur la façon dont nous pouvons aider l’opposition », estiment-ils. Au sein de cette contestation se dessine un nouveau départ pour l’Ukraine : « Nous devons par conséquent faciliter l’obtention des visas et organiser un programme d’échange, en particulier pour les jeunes ukrainiens. »
Partager cet article

Un commentaire

  • LAUTON Gérard, Universitaire dit:
     - 

    BRAVO pour cette initiative visant à l’envoi d’une délégation parlementaire à Kiev. Le soutien à la contestation est un devoir de solidarité. Les ukrainiens se soulèvent contre une répression inspirée par un régime russe qui a montré son caractère totalitaire dans les pays limitrophes à la Fédération de Russie, et qui soutient à bout de bras le régime dictatorial de Bachar Al Assad. L’Europe devrait exprimer sa solidarité avec l’insurrection au lieu de se poser en spectatrice se bornant à compter les points. L’Europe s’abaisse lorsqu’elle fait mine d’ignorer ces enjeux en appelant « les deux parties à la modération ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*