Commission d’enquête sur le transport d’animaux vivants : un rejet inacceptable

12 avril 2018

La Conférence des présidents a rejeté pour la deuxième fois notre demande de Commission d’enquête sur le transport d’animaux vivants. Une demande pour laquelle 223 signatures de députés européens ont été recueillies. Les écologistes européens, représenté par Pascal DURAND, ont demandé au service légal du Parlement de motiver le refus de mettre cette demande au vote, en plénière.

Déclaration de Pascal DURAND, Vice-Président de l’Intergroupe sur le bien-être animal du Parlement européen :

« La décision de la Conférence des Présidents est inacceptable. Les citoyens demandent un changement concret  pour le bien-être animal comme en atteste le succès de la pétition #stopthetrucks qui a récolté plus d’un million de signatures à travers l’Europe.

Nous savons que les normes européennes encadrant les conditions de transport des animaux sont très fréquemment ignorées et violées. Des animaux sont entassés, piétinés par leurs congénères, épuisés, stressés, blessés et certains meurent durant les trajets.

Toute la transparence doit être faite au niveau européen sur le respect des textes applicables aux conditions de transport des animaux. C’est un droit des citoyens européens et c’est notre responsabilité en tant qu’élus européens.

C’est pourquoi nous nous réservons, selon le contenu de la décision rendue par le service légal du Parlement, le droit de porter cette affaire devant la Cour de justice de l’Union européenne. »


Partager cet article

Les commentaires sont fermés.