Corruption : un rapport des Verts-ALE pointe son coût pour les Européens

7 décembre 2018

À la veille de la Journée internationale de lutte contre la corruption, ce dimanche 9 décembre, le Groupe Verts/ALE publie un rapport estimant le coût de la corruption pour chaque État membre. Si l’argent de la corruption au niveau européen était redistribué aux personnes qui y vivent, le rapport estime que chacune recevrait en moyenne 1 772 euros par an.

Partant d’une étude publiée sur les coûts de la corruption dans l’UE croisée avec les données d’Eurostat, celui-ci établit des rapports avec le coût des produits ordinaires et des services publics, illustrant ainsi son impact quotidien pour les Européens. Le rapport indique par ailleurs qu’avec les 904 milliards d’euros estimés se volatilisant chaque année dans l’UE en raison de la corruption, on pourrait éradiquer la faim dans le monde, combattre le paludisme, pourvoir à une éducation de base et une couverture de soins de santé dans 46 pays en développement, garantir à tous l’accès à l’eau potable et à l’électricité tout en ayant encore 360 milliards € en poche.

Le Groupe Verts/ALE lance un appel en faveur d’un examen des mesures contre la corruption dans les États membres, d’une augmentation du financement des activités de lutte contre la corruption, d’un renforcement de l’organe antifraude de l’UE (OLAF) et du parquet européen, de la protection des lanceurs d’alerte, des journalistes et des ONG, d’une transparence et d’un contrôle plus stricts sur la manière dont les fonds européens sont alloués et dépensés.

Déclaration d’Eva JOLY, Vice-Présidente de la Commission TAX3 :

« En pleine crise des gilets jaunes, et plus spécifiquement de ras-le-bol de celles et ceux qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois, savoir que les 120 milliards d’euros estimés qui s’évaporent chaque année en France correspondent, mensuellement, à environ 350 euros par ménage devrait interpeler la classe politique.

La corruption en France, c’est plus ou moins le budget consacré à l’éducation nationale ou encore la moitié du budget santé !

Quand on connaît ces chiffres, ne rien faire est indigne! D’autant plus que la corruption est aussi un vecteur puissant de discrédit pour nos institutions démocratiques.

Lutter contre la corruption, c’est faire de l’intérêt général une priorité tout en désamorçant les pièges tendus par les forces anti-démocratiques. »

Télécharger le rapport.


ET AUSSI :

Dans le cas de la République tchèque par exemple, le coût de la corruption est estimé à plus de 26,7 milliards d’euros par an.
À la demande du groupe Verts-ALE, le scandale de corruption dans lequel est impliqué le Premier ministre tchèque Andrej Babiš fera l’objet d’un débat en plénière à Strasbourg ce mercredi 12 décembre à 18h.

 

Retrouvez cet article sur Twitter : https://twitter.com/EvaJoly/status/1071030013993074695
Partager cet article

Un commentaire

  • Loheac jj dit:
     - 

    Au moment de partir à la retraite du métier d’agriculteur mon centre d’économie rurale m’a donné la consigne suivante :
    « Vous devez évaluer la valeur de vos matériels afin de déterminer le montant de la TVA que vous devrez reverser à l’état. Le ministère nous à averti qu’il n’y aura pas de contrôles « . De fait tous les matériels pouvaient être évalués à des valeurs très bases limitant le renversement à l’état et permettant une plus value non négligeable. Je pense que cela correspond à une fraude à la TVA encouragée par l’Etat pour permettre aux agriculteurs de garder du capital . Parallèlement dans le cas de petits l’exploitations comme la mienne aucune possibilité de valorisation de l’activité et des actifs n’était reconnue par la profession et donc seul le pillage du bien public était autorisé comme « cadeau » de départ à la retraite.
    Lutter contre la corruption est indispensable mais sa mise en oeuvre met en cause des pratiques bien ancrées au plus profond de notre société. J’admire le courage d’Eva Joly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.