Non classé

Damien Careme: « L’Europe des peuples est un peu plus forte que l’Europe des dirigeants »

13 avril 2016

Après un bras de fer avec l’Etat, Damien Careme, le maire écologiste de Grande-Synthe, a réussi à implanter dans sa commune, avec l’aide de Médecins sans frontières et de la Communauté urbaine de Dunkerque, un camp d’accueil pour migrants aux normes internationales. Aujourd’hui, le gouvernement a finalement accepté de lui accorder 4 millions de subventions annuelles. Il témoigne aujourd’hui de son expérience inédite au Parlement européen.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.