E-mails chiffrés EUleaks : communiquez avec vos député-e-s de façon sécurisée

3 avril 2018

Plusieurs eurodéputé-e-s de la délégation Europe Écologie disposent d’une adresse e-mail « EUleaks » permettant de communiquer de manière chiffrée – et donc protégée. Une possibilité offerte à toutes celles et ceux qui sont soucieux du respect de leur vie privée ou qui souhaitent transmettre des informations ou des documents sensibles de manière sûre, dans le cas de lanceurs d’alerte par exemple.

Nos adresses e-mail « EUleaks » utilisent la technologie dite « PGP » (Pretty Good Privacy), un logiciel de chiffrement cryptographique permettant de garantir la confidentialité et l’authentification des communications électroniques. Ceci afin d’éviter que le contenu des messages ne puisse être lu par d’autres, surveillé ou utilisé à des fins commerciales.

Pour envoyer un message aux eurodéputé-e-s de manière protégée, vous devez également disposer d’une boîte e-mail chiffrée : pour cela, nous vous invitons à installer les dispositifs nécessaires (gratuits), en suivant les étapes indiquées dans ce tutoriel.

 

Pour envoyer ensuite un message chiffré à un-e eurodéputé-e, vous avez besoin :

  1. de son adresse email,
  2. de sa « clé publique »,
  3. et de son « empreinte » pour authentifier l’identité du destinataire ou de l’expéditeur.

Vous trouverez ces informations sur les pages des eurodéputé-e-s concerné-e-s : Eva JOLY, Michèle RIVASI (à venir) et Pascal DURAND (à venir).

 

Attention toutefois, certaines informations ne sont jamais chiffrées. Il s’agit de l’objet du message, de l’expéditeur, du destinataire, de la date et de l’heure. Il est donc important de ne jamais indiquer d’informations sensibles dans la ligne « objet » de l’e-mail. Avis également aux éventuels lanceurs d’alerte : le chiffrement permet des communications sécurisées mais ne garantit pas l’anonymat. Dernière précision : cette adresse e-mail chiffrée n’est pas destinée aux seuls lanceurs d’alerte mais à toute personne soucieuse de communiquer de manière protégée.

Dans un contexte où le chiffrement et le respect de la vie privée sont régulièrement menacés, les député-e-s Europe Écologie souhaitent rappeler leur attachement à ces principes indispensables. Le droit au respect de la vie privée est ce qui permet à chacun-e de se construire et aux démocraties de respirer. Tout aussi fermement que nous défendons ce droit fondamental, nous condamnons les dérives vers une société panoptique, sous surveillance quasi-constante.

« Lorsque vous dites « le droit à la vie privée ne me préoccupe pas, parce que je n’ai rien à cacher », cela ne fait aucune différence avec le fait de dire « Je me moque du droit à la liberté d’expression parce que je n’ai rien à dire », ou « de la liberté de la presse parce que je n’ai rien à écrire ». » Edward Snowden, Citizenfour (2014)

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*