Énergies renouvelables : un certain succès sur les objectifs mais des décisions clés reportées à 2023

15 juin 2018

Le Parlement européen, la Commission et le Conseil sont parvenus à un accord concernant la révision de la directive sur les énergies renouvelables. Si le niveau global d’ambition ne permet pas de respecter les engagements européens sur le climat, Michèle RIVASI et le Groupe Verts/ALE saluent néanmoins quelques points clés.

Les trois points clés dont nous nous félicitons :
  • 32 % pour les énergies renouvelables d’ici 2030 : cet objectif est nettement plus élevé que la proposition initiale de 27 % émanant du Conseil et de la Commission
  • Suppression des barrières administratives et  juridiques pour  faciliter la production et l’utilisation par les citoyens de leur propre énergie renouvelable
  • Mesures contre les agrocarburants nocifs tels que l’huile de palme.
 

Déclaration de Michèle RIVASI, membre de la Commission environnement :

« Nous avons marqué des points dans la négociation sensible sur les agrocarburants.
De plus, l’UE envoie enfin un signal fort contre les agrocarburants les plus nocifs dont l’huile de palme et le soja.
Ceux-ci devront être éliminés progressivement d’ici 2030, n’en déplaise à la Commission européenne qui semble faire prévaloir les accords commerciaux avec l’Indonésie et la Malaisie sur l’environnement »

 

Déclaration de Claude TURMES, porte-parole des Verts/ALE sur l’énergie :

« Nous avons contraint les gouvernements européens à élever leurs ambitions en matière d’énergies renouvelables. Bien qu’il soit frustrant de devoir continuellement leur rappeler qu’ils ont signé l’Accord de Paris, nous les avons au moins convaincus d’aller dans la bonne direction. Nous avons obtenu une clause de révision dans cinq ans et comptons l’utiliser pour renforcer les objectifs.

Par ailleurs nous sommes parvenus à intégrer les citoyens en tant qu’acteurs de la transition énergétique. Les nouvelles règles éliminent les obstacles pour que chacun puisse produire et utiliser sa propre énergie renouvelable. Il sera donc plus facile pour les particuliers et les communautés de mettre sur pied des projets liés aux renouvelables et d’en bénéficier financièrement. »

 

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.