Non classé

Exigeons l’abrogation du traité EURATOM obsolète et anti-démocratique

25 janvier 2019

Le traité Euratom n’a pas changé depuis sa signature par les six pays fondateurs en 1957. Ce traité est toujours considéré comme une personnalité juridique distincte du reste de l’Union européenne, un régime d’exception sans aucun contrôle démocratique dont le seul objet est la promotion du nucléaire. Pourtant beaucoup d’Etats membres n’ont pas d’énergie nucléaire ou sont en train de la supprimer progressivement. L’énergie nucléaire soulève beaucoup de préoccupations en matière de santé, de sûreté, d’économie et de difficultés liées aux déchets radioactifs. Aujourd’hui, la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne et du traité Euratom, ainsi qu’une communication attendue de la Commission sur une réforme d’Euratom, ménagent un contexte favorable à une remise en cause. Une campagne pour l’abrogation d’EURATOM doit être menée.

Lors d’une conférence de presse organisée le mercredi 16 janvier au Parlement européen de Strasbourg, une analyse juridique sur les différentes pistes de réformer le traité Euratom a été présentée par son auteure : Dr Dörte Fouquet, avocate et partenaire de Becker Büttner Held.

Les associations CRIIRAD et RECH, qui portent la mobilisation d’abrogation du Traité Euratom en France, étaient également présente.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.