Face aux provocations de Trump, la France doit reconnaître l’État de Palestine

7 décembre 2017

Le président Trump a unilatéralement annoncé que les États-Unis reconnaissaient désormais officiellement Jérusalem comme capitale d’Israël. Face à cette nouvelle provocation, la France doit reprendre une initiative forte de paix au Proche-Orient en reconnaissant l’État de Palestine 

Pour Pascal DURAND :

«Une nouvelle fois, en démontrant son mépris pour les décisions internationales, Donald Trump fait l’unanimité contre lui, et plutôt que de contraindre Israël à se conformer au droit international, il attise encore un peu plus les relations au Moyen-Orient et souffle de manière inconsciente sur des braises. Le difficile processus de paix entre les peuples israéliens et palestiniens que le gouvernement de Monsieur Netanyahu tente par tout moyen de briser sera ainsi encore fragilisé par cette inutile provocation.

En vertu de la légalité internationale, la France, comme l’ensemble de la communauté internationale, ne reconnaît aucune souveraineté sur Jérusalem. Quand Israël s’était emparé de la partie Ouest de Jérusalem il y a 70 ans, c’est en violation du plan de partage décidé par l’ONU, de même que l’annexion de Jérusalem-Est et la colonisation illégale des territoires palestiniens. La France a toujours considéré que la question palestinienne et la sécurité à long terme de l’État d’Israël ne pourraient être résolues que par la création d’un État palestinien viable et indépendant. »

Et l’eurodéputé de conclure : « Comme l’ont voté l’Assemblée nationale puis le Sénat dans des résolutions de décembre 2014, comme le Parlement européen l’a affirmé par un vote solennel le 17 décembre 2014, comme Laurent Fabius s’y était engagé lorsqu’il dirigeait le Quai d’Orsay, la France doit reconnaître la Palestine comme État et convaincre ses partenaires de l’Union de faire de même, pour relancer le processus de paix. Il en va de la dignité et de la sécurité de millions d’êtres humains. »


Informations

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*