Non classé

Gwendoline Delbos-Corfield sur la conférence sur l’avenir de l’Europe

4 mai 2022

Mardi 3 mai, Gwendoline Delbos-Corfield est intervenue sur la conférence sur l’avenir de l’Europe.
Son intervention ⬇️

« Lorsque nous avons construit cette conférence sur l’avenir de l’Europe, nous étions un certain nombre dans ce Parlement à insister pour avoir une implication forte des citoyennes et des citoyens. Il y eut des réticences de parlementaires, qui pensent que la démocratie n’est que représentative, et, surtout, il y eut des résistances au Conseil. Pourtant, comme à chaque fois qu’un dialogue a été engagé avec des citoyens, en Irlande, en Allemagne, en France, ces assemblées citoyennes ont été exemplaires.
L’engagement sérieux de ces Européennes et de ces Européens, tout au long des mois, leur compréhension rapide des enjeux, leurs interventions argumentées, leur capacité à se confronter à d’autres pour faire émerger des idées prioritaires, leur détermination, aussi, à se faire entendre, tout cela était positif et montre qu’une démocratie saine du XXIᵉ siècle exige la participation active des citoyens entre les élections, dans le cadre de certains processus de réflexion ou de travail législatif. C’est la garantie d’un intérêt revigoré dans la société pour la démocratie.
Et quand on connaît le désintérêt de beaucoup pour ce qui se passe au niveau de l’Union européenne, par méconnaissance ou, parfois, à cause de la désinformation de leurs gouvernements, cette connexion avec certains citoyens était d’autant plus importante. Alors, maintenant, nous devons nous inspirer de cet exemple pour continuer à élaborer des temps de démocratie européenne vivante lors des suites possibles de cette conférence ou pour d’autres sujets pertinents dans notre agenda européen. »

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.