Rapport du GIEC : il est encore temps de changer le cours des choses

4 octobre 2018

Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui publiera son rapport ce lundi 8 octobre, l’objectif de limiter la hausse des températures à 1,5 °C fixé à Paris peut être atteint à condition que les gouvernements agissent dès à présent. Réaction de Yannick JADOT.

Le rapport sera discuté par les ministres européens de l’environnement mardi 9 octobre.

La 24ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) se déroulera du 3 au 14 décembre 2018 à Katowice, en Pologne.

Déclaration de Yannick JADOT, Porte-Parole du groupe Verts-ALE sur le climat :

« La canicule de cet été n’était qu’un avant-goût des effets dévastateurs du réchauffement climatique. La bonne nouvelle, c’est que les climatologues affirment qu’en agissant maintenant, il est encore possible de changer le cours des choses et de limiter la hausse des températures à 1,5 °C . Cela n’est possible que s’il y a une réelle volonté politique. Mais comme l’a montré, une fois de plus, la bataille sur la réduction des émissions de CO2 des voitures neuves, rien n’est gagné d’avance. 

Les objectifs climatiques de l’UE pour 2030 demeurent insuffisants. La Commission européenne doit encore prouver qu’elle prend au sérieux les accords de Paris.  Les objectifs qui y ont été définis devront donc transparaître clairement dans la stratégie pour une économie sobre en carbone qu’elle adoptera en novembre.

Si l’UE veut avoir une influence sur la COP24 de Katowice, elle va devoir adopter une stratégie ambitieuse de décarbonisation. »

Le briefing du groupe Verts/ALE sur le rapport du GIEC est accessible en ligne.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.