Rapport du GIEC sur les océans : Les écologistes demandent un plan d’actions concrètes pour le climat

25 septembre 2019

Réaction de Caroline ROOSE alors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies a publié aujourd’hui son rapport concernant l’impact du changement climatique sur les océans et la cryosphère.

Déclaration de Caroline ROOSE, membre de la Commission Pêche du Parlement européen :

« La fonte spectaculaire des glaces et l’élévation du niveau de la mer sont plus qu’un avertissement. Il est urgent d’apporter des réponses concrètes pour lutter contre le changement climatique. Lors des auditions des commissaires désignés, les Verts/ALE réclameront des engagements clairs pour la protection du climat. Ils plaideront, notamment, pour une réduction des émissions de CO2 d’au moins 65% d’ici 2030.

Le rapport du GIEC montre clairement l’impact dramatique des émissions de gaz à effet de serre sur les océans. Ceux-ci ont absorbé près de 30% du CO2 émis par les activités humaines depuis les années 80. La baisse des niveaux d’oxygène et la hausse des températures provoquent une acidification et des vagues de chaleur marine qui menacent les écosystèmes marins déjà fragilisés par la surpêche. Les conséquences pour la biodiversité mais aussi pour le secteur de la pêche seront catastrophiques si l’on n’agit pas.

Les gouvernements de l’UE doivent se mobiliser pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris. La solution passe nécessairement par la décarbonisation de notre économie qui devra être basée à 100% sur les énergies renouvelables avant 2050 . »

 

Le résumé du rapport du GIEC sur les océans et la cryosphère est disponible ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.