SelmayrGate : la Commission européenne reçoit un blâme

18 avril 2018

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui une résolution critiquant la Commission européenne sur le processus de nomination de Martin Selmayr au poste de secrétaire général. La résolution invite la Commission européenne à réévaluer la procédure de nomination du nouveau secrétaire général afin que d’autres fonctionnaires puissent postuler  et à reconsidérer le processus des nominations pour garantir la transparence dans le futur.

La demande du groupe Verts / ALE de reporter la décharge budgétaire pour la Commission européenne a été rejeté et la majorité des députés a accordé la décharge.

Déclaration de Pascal DURAND, Porte-Parole sur les questions de transparence et de démocratie :

« En parachutant Selmayr à la tête de son administration, la Commission a directement miné sa propre réputation et sapé notre travail de valorisation des institutions européennes auprès des citoyens.

La Commission européenne devrait avoir la décence d’annuler cette nomination et de rouvrir le poste de Secrétaire général. Nous demandons également qu’elle s’engage sans équivoque pour une procédure de sélection ouverte et transparente dans le futur. Pour le groupe Verts-ALE, le Parlement ne sera évidemment crédible que s’il est capable d’assurer les mêmes standards en son sein.
Nous regrettons que les eurodéputés n’aient pas saisi l’occasion de prendre des mesures concrètes en reportant la décharge. Cela aurait permis d’envoyer un signal fort à ceux qui voudraient s’affranchir des règles relatives à l’intégrité de nos institutions.

Afin de garantir l’absence de conflit d’intérêts au sein des institutions européennes et la transparence des nominations, nous continuerons à réclamer l’instauration d’une haute autorité indépendante pour la transparence et l’intégrité de la vie publique »

Les demandes du groupe Verts-ALE :
  • Report de la décharge du budget de la Commission européenne
  • Vérification par la Commission du contrôle budgétaire du caractère règlementaire du transfert de M. Selmayr.
  • Communication à tous les Commissaires, au moins une semaine en avance, des décisions relatives au personnel de la Commission européenne.
  • Publication systématique des postes de la Commission européenne, du Conseil et du Parlement européen .
  • Transparence des procédures de sélection du Parlement européen, du Conseil, de la Commission européenne et de tout autre organe de l’UE.

 Le document complet détaillant nos propositions : https://bit.ly/2J7Icy3

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*