Travailleurs détachés : un accord pour la paix sociale

1 mars 2018

Le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil sont parvenus à un accord sur la révision de la directive sur le détachement des travailleurs. En vertu de l’accord, les travailleurs qui fournissent un service dans un État membre de l’UE autre que leur pays d’origine bénéficieront non seulement du salaire minimum, mais aussi des conventions collectives locales et de garanties légales sur leurs frais de voyage, d’hébergement et de repas.

Réaction de Karima DELLI, membre de la Commission des affaires sociales :
 
« Cet accord est une avancée incontestable pour l’Europe sociale. La directive révisée sur le détachement des travailleurs prévoit une meilleure protection contre l’exploitation des travailleurs détachés. Concrètement, ces derniers auront plus d’argent en poche et bénéficieront enfin des mêmes droits que leurs collègues locaux. Le fruit de cet accord est donc une plus grande sécurité juridique pour les travailleurs européens les plus vulnérables, ainsi qu’une lutte plus efficace contre les sociétés boîtes aux lettres et autres formes de dumping social. C’est une grande réussite pour la protection des travailleurs et pour le projet européen dans son ensemble.

Si je ne peux que regretter le traitement spécifique réservé au secteur des transports dans cet accord au prétexte que la nouvelle législation sur ce secteur n’ait pas encore été mise en œuvre, le combat reste heureusement à mener. Dès demain en commission Transport du Parlement européen, nous devons impérativement combler cette lacune pour que les travailleurs du secteur puissent bénéficier des avantages de la nouvelle législation sur les travailleurs détachés. Notre détermination reste entière. » 


Contexte : Le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne sont d’accord sur des questions clés. Les questions détaillées seront clarifiées lors de nouvelles négociations. La prochaine date est le 19 mars.

Pour aller plus loin, consultez notre livret : NOS PROPOSITIONS POUR AMÉLIORER LA PROTECTION DES TRAVAILLEURS DÉTACHÉS

Partager cet article

2 commentaires