Visas dorés : la proposition de la Commission est un nouvel enfumage politique

23 janvier 2019

Réaction d’Eva JOLY suite au rapport de la  Commission européenne publié ce mercredi qui met en garde les États membres contre les visas dorés, ces dispositifs permettant à de riches investisseurs d’acquérir la citoyenneté européenne.

Déclaration d’Eva JOLY, Vice-Présidente de la Commission TAX3 :

« La nationalité n’est pas à vendre aux plus offrants. Il faut interdire la pratique des visas dorés qui sont une porte ouverte à l’argent sale, à la corruption et à la criminalité en Europe. Les visas dorés peuvent aussi faciliter l’évasion fiscale de citoyens de l’UE, comme l’a montré notre rapport sur les failles en matière de coopération fiscale au niveau européen*.

S’il est positif que la Commission européenne s’empare enfin du sujet, je regrette la faiblesse des recommandations publiées aujourd’hui. La création d’un groupe d’experts d’États membres pour discuter de critères communs est un moyen de retarder encore la mise en place de véritables solutions. C’est un nouvel enfumage politique, une semaine après la ridicule communication de la Commission Juncker sur la prétendue fin de l’unanimité en matière fiscale.

La lutte contre la corruption et l’évasion fiscale nécessite davantage d’ambition. La fixation de règles strictes en matière de transparence et de vérification quant à l’origine des fonds investis ne devrait pas attendre.» 

Pour rappel, les écologistes européens avaient il y a peu publié un rapport sur Mieux lutter contre l’évasion et la fraude fiscales et abordant notamment le sujet des visas dorés (lien direct vers le rapport). 

 

 

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.