Journée mondiale de l’eau: la France et l’Europe devraient mieux protéger notre ressource vitale

23 mars 2017
Sur le site du Huffington Post, Michèle RIVASI explique que la France ne respecte pas la directive-cadre sur l’eau, la régulation européenne adoptée en 2000 qui vise à garantir une gestion durable des eaux européennes.
 
A l’heure du numérique, ce n’est pas internet, mais l’eau, qui connecte le monde et ses peuples. Les fleuves et les mers irriguent les pays, transcendent leurs frontières, et charrient leur commerce. Les courants marins tempèrent les continents, adoucissant les étés, réchauffant les hivers. Mais cette interdépendance, conséquence d’un cycle qui raffine et redistribue inlassablement l’or bleu, signifie aussi que nos manquements voyagent. Des matières plastiques produites en Chine se retrouvent dans la gyre océanique de l’Atlantique. Des icebergs de la taille d’un pays se détachent de la péninsule Antarctique, tandis que le Pérou se retrouve noyé sous des pluies diluviennes. Les émissions de l’hémisphère nord privent d’eau la vallée du Rift, menaçant des millions de personnes.

H2O est la voyageuse aux milles bagages, emportant dans son flux tous les effets de l’humanité, qu’elle dilue, déporte, disperse aux quatre coins du monde. En cette Journée Mondiale de l’Eau, on ne répétera jamais assez l’importance de cette ressource aussi intimement liée à la vie. Le défi de la protection de l’eau est énorme, et les réponses bien souvent tardives, inadéquates… et à contre-courant.

La suite sur le site du Huffington Post : http://www.huffingtonpost.fr/michele-rivasi/journee-mondiale-de-leau-la-france-et-leurope-devraient-mieux_a_21905664/

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*