Audition publique: Quel est le coût de la perte de la biodiversité?

7 avril 2010

par EurodeputesEE

Dans le cadre de l’Année internationale de la biodiversité, le groupe Verts/ALE organise aujourd’hui une audition publique à l’initiative de Sandrine Bélier, eurodéputée Europe Ecologie, sur les impacts économiques et financiers de la perte de biodiversité.

Pour Sandrine Bélier: « L’année 2010 représente une opportunité unique de renforcer la mobilisation de tous les acteurs sur la biodiversité. C’est la première fois que les Nations Unies dédient une année à la biodiversité. En octobre 2010 à Nagoya, la conférence de la Convention sur la diversité biologique succèdera à celle sur le changement climatique de Copenhague.

Il s’agit cette année de rappeler le rôle central que joue la biodiversité dans le développement durable et la protection de la société contre les conséquences des chocs inattendus, telles que la pénurie d’eau, l’apparition de nouvelles maladies infectieuses, les phénomènes climatiques extrêmes et la vulnérabilité génétique des cultures et du bétail et l’importance que celle-ci-joue dans notre économie.

L’Union européenne doit prendre pleinement conscience de ces enjeux. Ne pas inclure d’objectifs environnementaux ambitieux dans la stratégie 2020, comme tend malheureusement à le faire l’Union, et ne rien faire contre la perte de biodiversité serait politiquement et économiquement irresponsable».

Et l’eurodéputée membre de la commission environnement de préciser: «A l’instar d’une double peine, cette inaction aurait un double impact: environnemental en condamnant une partie du vivant, mais aussi financier en condamnant sciemment et de manière inacceptable, en pleine période de crise, nos concitoyens. Non seulement 12,6% des emplois en Europe sont directement rattachés à la biodiversité mais notre inaction aurait pour autre impact supplémentaire de faire payer à nos concitoyens une facture de 50 milliards d’euros d’ici 2050 (Rapport TEEB) alors qu’un seul milliard d’investissements dans la biodiversité suffirait à l’inverse à générer 100 milliards en retour (rapport Sukhdev)».

Programme & intervenants

09h30–09h40: Mot de bienvenue et modération de l’atelier – Sandrine Bélier, eurodéputée
09h40–10h00: Intervention : L’économie de la biodiversité – Marianne Kettunen, Senior Policy Officer, IEEP
10h00 –10h15: L’action européenne en faveur de la protection de la biodiversité – François Wakenhut, Chef d’Unité Biodiversité, DG ENVI, Commission européenne
10h15-10h30: Débat
10h30-10h45: Pause
10h45-11h00: La biodiversité marine: les bénéfices et le coût des pertes – Saskia Richartz, EU Oceans Policy Director, Greenpeace
11h00-11h15: La biodiversité sylvicole: les bénéfices et le coût des destructions – Richard Aishton, Project Coordinator, IUCN
11h15-11h30: La biodiversité agricole: les bénéfices et le coût des pertes – Trees Robijns, EU Agriculture Policy Officer, BirdLife
11h30-11h50: Débat
11h50-12h00: Conclusions

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.