Biodiversité: Le Parlement doit adopter une position ambitieuse en vue de Nagoya

16 juillet 2010

Retour sur mon intervention cette semaine, à Bruxelles, en commission Environnement. Objectif: que le Parlement adopte une position ambitieuse sur la préservation de la biodiversité, en vue de la dixième Conférence des parties (COP10) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) qui se tiendra du 18 au 29 octobre à Nagoya. Trois points devraient particulièrement retenir son attention:

1/ Signaler que la position du pays hôte de la COP10 (Japon) en matière de pêche et de protection d’espèces marines menacées que sont thon rouge et baleine est regrettable et l’inviter à changer sa politique en la matière.

2/ Indiquer de façon très claire que le Parlement s’oppose à la brevetabilité du vivant.

3/ Réaffirmer, en matière d’agrocarburants, que nous devons établir des critères contraignants et de durabilité dans ce domaine.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*