La semaine pour les alternatives aux pesticides

La Semaine des alternatives aux pesticides est de retour cette année pour sa 10e édition. Cet événement international est ouvert à toutes et à tous et vise à sensibiliser le grand public sur les risques sanitaires et environnementaux que font courir les pesticides de synthèse. Cette semaine, qui se déroule du 20 au 30 Mars, les dix premiers jours du printemps durant lesquels ont lieu les épandages de pesticides, s’efforce en outre de mettre en évidence les nombreuses alternatives aux pesticides qui existent.

Initié en 2006 par l’association française Générations Futures, cet événement a lieu actuellement dans plus de 16 pays. Chaque année, il croît en importance en Europe et dans le monde, avec des rencontres, des conférences, des tables rondes, des projections de films, des ateliers, des visites de sites, des marches symboliques, des visites de fermes, des stands, des expositions, etc.

La question des pesticides et de leurs alternatives reste une question majeure pour notre santé, qui mobilise les gens à travers le monde. Nous sommes tous exposés directement ou indirectement à des pesticides et à d’autres produits agrochimiques via la nourriture que nous mangeons, l’eau que nous buvons et l’air que nous respirons. Les produits ménagers comme ceux utilisés pour le jardinage peuvent également nous mettre en danger. Les pesticides ont de graves répercussions sur notre environnement et notre santé. Des catégories de la population sont particulièrement vulnérables, comme les femmes enceintes et les enfants.

Au niveau européen, 2015 est une année charnière pour la défense d’une alimentation saine tout comme pour la lutte contre les pesticides. Les questions suivantes sont sur la table:

– La législation relative aux perturbateurs endocriniens (qui concerne de nombreux pesticides): définition des critères sur lesquels interdire les pertubateurs endocriniens.

– Les pourparlers autour du TTIP et l’impact de cet accord de libre-échange sur l’utilisation des pesticides.

– La fin de l’interdiction de deux ans sur les néonicotinoïdes et le suivi des décisions sur la poursuite de l’utilisation de ces catégorie de pesticides.

Le groupe des Verts/ALE reste à la pointe de la lutte contre les pesticides, ayant demandé à plusieurs reprises une législation communautaire en la matière et le lancement de campagnes telles que « Donnez une chance aux abeilles », visant à mettre fin aux effets extrêmement toxiques des pesticides et des OGM sur les abeilles et les produits alimentaires.

Cette année, les Verts/ALE sont à nouveau impliqués tout au long des 10 jours de la semaine pour les alternatives aux pesticides ( « Pesticide Action Week » – PAW), afin de partager les informations sur les alternatives à l’échelle européenne.

N’hésitez pas à nous suivre en ligne ici et aussi sur les médias sociaux (Twitter et Facebook), afin de partager nos vidéos, nos interviews, etc.

Découvrez également comment vous impliquer dans votre pays pour réclamer de la nourriture sans pesticides:

Programme complet

Carte des événements dans les différents pays

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*