Commission européenne : le Maltais Tonio Borg remplacera John Dalli

21 novembre 2012
Le Parlement européen vient de voter en faveur de la nomination de Tonio Borg comme Commissaire en charge de la Santé. Il remplacera John Dalli suite à sa démission. Pour les écologistes du groupe des Verts/ALE qui ont voté contre cette décision et souhaitent s’assurer que cette personnalité controversée promouvra les valeurs européennes. Communiqué de presse de Daniel Cohn-Bendit et José Bové.
Pour Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé EELV, co-président du groupe des Verts/ALE :

« Le vote d’aujourd’hui reflète clairement un manque de consensus autour des compétences de M. Borg en tant que Commissaire européen. De sérieuses réserves persistent quant à sa nomination, ce dernier n’ayant pu dissiper d’importantes inquiétudes au sujet de ses convictions concernant des aspects moraux en lien avec son portefeuille. Notre groupe a voté contre cette nomination, mais souhaite maintenant qu’il soit proactif dans la promotion de politiques fondées sur des valeurs fondamentales de l’UE. Le collège de la Commission européenne et le Parlement européen doivent surveiller et garantir cela. »

Pour José Bové, eurodéputé EELV, vice-président de la commission Agriculture :

« Le Parlement européen vient de se prononcer pour la nomination d’un nouveau Commissaire européen en remplacement de John Dalli qui a été limogé le 16 octobre dernier. Personnellement, j’ai voté contre cette nomination. Pourquoi ? Parce que je considère en effet que la lumière n’a pas été faite sur ce que certains n’ont pas hésité à qualifier de « Dalligate ».

Monsieur Barroso, Président de la Commission européenne n’a pas donné suite à la demande du Président du Parlement européen, Martin Schultz, qui demandait des éclaircissements sur ce départ. Les parlementaires européens attendent toujours. Le rapport de l’OLAF qui met en cause John Dalli est classé secret défense. C’est inacceptable.

Si John Dalli est coupable, nous devons savoir de quoi. S’il est innocent, il doit être réhabilité et retrouver sa fonction de Commissaire. Sans transparence, la démocratie est en péril, la démocratie vacille. Nous sommes justement sur ce dossier dans la plus grande opacité. Avec mon vote, je dis attention, danger ! »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*