Non classé

Déchets: accord historique pour éradiquer les sacs plastiques à usage unique

21 novembre 2014
Aujourd’hui les représentants des Etats membres de l’UE ont entériné un accord sur les nouvelles règles visant à réduire l’usage des sacs plastiques, accord qui avait été conclu cette semaine entre le Parlement européen et le Conseil. Les nouvelles règles obligent les gouvernements de l’UE à réduire drastiquement l’emploi des sacs plastiques à usage unique. Les négociations étaient menées par le groupe des Verts/ALE au nom du parlement européen.

Réaction de Michèle Rivasi, eurodéputée présidente de la délégation francophone au sein du groupe des Verts/ALE:

« Cet accord représente une avancée historique dans l’encadrement des déchets plastiques dans notre environnement. La pollution de l’eau par les plastiques représente une menace majeure pour la biodiversité et la qualité de l’eau de boisson. Les sacs plastiques sont très légers et s’envolent facilement jusqu’à retomber dans les cours d’eau et les côtes , où ils sont ingérés accidentellement par les poissons et les oiseaux.
C’est la première fois que nous avons des règles contraignantes au niveau européen pour la réduction des déchets à la source. Malgré une politique de la corde raide menée par nombre de gouvernements et la frilosité de la Commission européenne durant les négociations, nous avons réussi à trouver un accord sur des règles contraignantes de réduction de l’usage des sacs plastiques. Les Etats membres seront tenus de mettre en place les mesures de leur choix pour atteindre les objectifs de réduction[1] fixés par cette nouvelle directive, en jouant par exemple sur les prix des sacs.

Il a été démontré en effet que plus les prix sont élevés, plus la réduction de l’usage de sacs plastiques à usage unique est importante. Pour être efficace, cette mesure doit être appliquée partout de manière identique, que ce soit dans les hypermarchés ou dans l’épicerie du coin.

Cependant, nous regrettons vivement l’absence d’interdiction des sacs plastiques dits « oxo-biodégradables ». Ces sacs en plastique aggravent le problème des déchets en polluant d’avantage par des micro-plastiques. Ils entravent également le compostage et le recyclage. Le seul véritable bénéficiaire de tout ceci est une petite entreprise au Royaume-Uni. Malgré des preuves évidentes de nocivité de ces sacs plastiques, nous espérons qu’une étude sérieuse à ce sujet permette que les bonnes décisions soient prises afin de faire face à ce problème à l’échelle européenne. »

[1] En moyenne, chaque européenNE jetait 176 sacs à usage unique en 2010. Les objectifs de réduction fixés par la nouvelle directive sont les suivants: réduire de 50% en passant à 90 sacs d’ici fin 2019, puis de 80% en passant à 40 sacs d’ici 2025.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*