Directive services: une évaluation pour rien

16 février 2011
La directive services – plus connue sous le nom de directive « Bolkestein » – revient au Parlement européen mais cette fois dans l’anonymat le plus complet.

En 2005-2006, la polémique entourant la directive avait finalement conduit le Parlement à amender considérablement la proposition de la Commission européenne en supprimant notamment le très controversé principe du pays d’origine.

En 2005-2006, la polémique entourant la directive avait finalement conduit le Parlement à amender considérablement la proposition de la Commission européenne en supprimant notamment le très controversé principe du pays d’origine.

Cinq ans plus tard, le Parlement européen se prononce sur la mise en œuvre de cette directive dans les 27 Etats membres. De peur d’une nouvelle polémique, chacun semble s’employer aujourd’hui à faire de ce rapport une simple formalité.

Lire la suite sur le blog libé.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*