Droits fondamentaux dans l’UE: le PE s’invite dans le débat

12 décembre 2012
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Strasbourg, le 12 décembre 2012

Droits fondamentaux dans l’UE: le PE s’invite dans le débat

Le Parlement européen a adopté ce mercredi 12 décembre 2012 son rapport sur la situation des droits fondamentaux dans l’Union Européenne (UE) de 2010 à 2011. Ce rapport demande à la Commission et au Conseil de développer un mécanisme efficace et continu par pays afin d’adresser les violations des droits fondamentaux des personnes, qu’elles soient migrantes, LGBT, enfants, femmes ou issues des minorités. Le rapport a été adopté à une courte majorité (308 pour, 229 contre), la droite européenne l’ayant rejeté.

Hélène Flautre, députée européenne (groupe Verts-ALE), membre de la Commission des Libertés Civiles, s’exprime:

 » L’adoption de ce rapport est une véritable contribution aux débats qui agitent la société française : sur le droit de vote des étrangers, le rapport appelle les Etats à la ratification de la Convention sur la participation des étrangers à la vie publique au niveau local et notamment son article 6 sur le droit de vote et d’éligibilité aux élections locales. Sur le mariage pour tous, le rapport affirme que les droits des personnes LGBT sont davantage protégés si elles ont accès à des institutions légales notamment au mariage et plaide pour sa reconnaissance dans tous les Etats. Le gouvernement français peut ainsi, à l’appui de ce rapport du Parlement européen, aller de l’avant et profiler pleinement la France comme pays européen promoteur et protecteur des droits de l’Homme. »

Elle ajoute :

« Je suis en revanche atterrée par le vote rétrograde de la droite européenne sur des questions comme le droit à l’avortement, ou sa position laxiste concernant le suivi de la situation des droits de l’Homme par pays. Le prix Nobel attribué cette semaine est pourtant une belle et historique invitation faite à l’UE de rester fidèle à sa promesse de dignité humaine, de respect des droits de l’Homme et de démocratie. »

Partager cet article

Un commentaire

  • Vatchadzé Tariel dit:
     - 

    L’avènement des droits fondamentaux a connu de nombreux périls et obstacles sur son chemin qui mène à une égalité effective de tous et toutes dans leurs droits consacrés par de nombreux textes fondateurs européens et internationaux. Cependant et en dépit de cela, les droits fondamentaux sont mieux protégés aujourd’hui qu’hier et le seront davantage demain, car la prise de conscience humaine étant certes lente, freinée par les opiniâtres-fidèles apôtres du dogmatisme nécessaire pour le maintien d’un certain équilibre, reste positive et réelle, inspirant ainsi les actions les plus nobles et vertueuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*