Non classé

France – Allemagne : les écologistes droits au but

En 2011, les Verts des deux rives du Rhin décidaient d’accroître leur coopération et d’approfondir ensemble leurs propositions. Lors d’une première journée de travail à Paris, le 30 septembre 2011, des responsables des Grünen et d’Europe Ecologie – Les Verts (EELV) ont débattu des questions économiques, énergétiques, de logement et d’intégration. Ils poursuivent aujourd’hui ce travail lors d’une deuxième rencontre à Berlin, le 11 mars 2013.
Les eurodéputés EELV participeront à ce séminaire qui réunira environ 35 français (élus, membres de la direction et responsables des commissions thématiques). Ils y retrouveront notamment leurs collègues allemands, membres du Parlement européen, avec lesquels ils tentent d’imposer les idées de l’écologie politique à Bruxelles et Strasbourg au quotidien.

« Nous devons aller encore plus loin dans l’échange de vues et d’expériences des écologistes en Europe, explique l’eurodéputée Hélène Flautre au nom de écologistes verts français. Nous avons beaucoup à apprendre du parti vert allemand. Juste deux ans après la catastrophe de la centrale de Fukushima, il est possible en Europe d’engager la sortie du nucléaire. Et les Grünen l’ont prouvé. Angela Merkel a annoncé l’abandon de l’énergie atomique, comme le réclament les écologistes depuis 20 ans. Le gouvernement français, lui, persiste encore dans un choix énergétique dangereux et trop coûteux. »

Alors que l’Union européenne est divisée sur les montants à allouer à ses grandes politiques au sein de son prochain budget pluri-annuel, les écologistes doivent poursuivre leurs efforts. L’euroscepticisme et l’austérité ne l’emporteront pas : pour faire face à la crise sociale qui risque de s’aggraver et aux grands défis économique, énergétique ou climatique auxquels nous sommes confrontés, nous devons en premier lieu améliorer la coopération européenne.

Les dirigeants européens actuels sont désespérants de conformisme et d’immobilisme : les citoyennes et les citoyens français et allemands ont besoin maintenant plus que jamais de responsables politiques qui veulent l’Europe, qui s’engagent pour l’Europe et combattent tous les nationalismes.

-Les quatre groupes de travail thématiques sont les suivants : économie et politique industrielle, énergie, logement, citoyenneté.

– Hélène Flautre, Karima Delli, Jean-Jacob Bicep, Yannick Jadot seront présents au nom des eurodéputés EELV.

Programme du séminaire franco-allemand (pdf 110.04Ko)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*