Initiative Européenne pour la Jeunesse: arrêtons de tourner en rond, investissons!

17 septembre 2014
Ce mercredi 17 septembre la Commission européenne a fait une déclaration sur l’Initiative européenne pour la jeunesse. Quel constat peut-on faire aujourd’hui de ce programme initié en 2013 dans le cadre des objectifs « Europe 2020 »?

Pour Karima DELLI, députée européenne EELV, membre de la Commission Emploi et affaires sociales :

« Malheureusement, force est de constater qu’en dépit des déclarations et des dispositifs mis en place (garantie jeunesse ou initiative sur le chômage des jeunes), les résultats se font attendre.
Les chiffres sont là pour le rappeler : 8,3 millions de jeunes européens âgés de moins de 25 ans restent sans emploi ni formation ou stage, et 30% des 15/27 ans sont en risque d’exclusion sociale voire de pauvreté. Phénomène inquiétant : de plus en plus de jeunes diplômés, voire très diplômés, n’arrivent pas à accéder au marché du travail.
Victimes directes de la crise, ils sont plombés par des politiques d’austérité qui depuis 2008 les condamnent soit à la précarité soit à la dépendance !
Car sur les 300 milliards d’euros du plan d’investissement promis par Jean-Claude Juncker pendant sa campagne seuls 10 sont prévus pour la question des jeunes. De plus, le financement de la garantie jeunesse n’excède pas les 6 milliards alors que l’OIT estime le besoin à 21 milliards !! Enfin, on apprend ce jour que le sommet pour l’emploi voulu par Messieurs Hollande et Renzi serait « repoussé à sine die »….

Messieurs Renzi et Juncker clament qu’ils veulent faire du chômage des jeunes leur priorité. Qu’attendons-nous pour nous donner les moyens de ces ambitions ?

Plusieurs mesures sont à portée de main :
– Que la prochaine Commission propose que les investissements des États en faveur des jeunes soient exclus des calculs du déficit public.
– Que la garantie jeunesse devienne enfin réalité, et que le Fonds Social Européen soit véritablement mobilisé au service de projets pour lutter contre le chômage des jeunes.
– Que les 300 milliards financent des projets sur la transition énergétique, là où sont les emplois de demain !
– Que la Commission agisse vraiment contre la pauvreté des jeunes en lançant une directive sur le revenu de base ! »

Intervention en plénière:


Jeunesse d'Europe: "il y a urgence" par EurodeputesEE

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension