José Bové : « La souveraineté alimentaire doit être un droit fondamental des peuples »

8 février 2011
A l’occasion du Forum social mondial 2011 organisé à Dakar, José Bové explique l’importance du concept de souveraineté alimentaire cher aux altermondialistes. Pourquoi doit-on laisser à chaque pays la possibilité de mettre en place les politiques agricoles les mieux adaptées à leurs populations sans qu’elles puissent avoir un impact négatif sur les populations d’autres pays ? Vidéo.
Partager cet article

Les commentaires sont fermés.