La biodiversité s’invite dans les politiques agricoles et de développement

5 mai 2010
Jeudi 6 mai, se tiendra au Parlement européen, dans le cadre de la campagne « biodiversité » du groupe des Verts/ALE, une audition sur la contribution de la biodiversité agricole au développement rural et à l’alimentation de la Planète. Agriculture intensive, pêche industrielle, surexploitation des ressources naturelles, constituent aujourd’hui un vecteur d’érosion de la biodiversité et un frein avéré à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement[1] qui visent à réduire l’extrême pauvreté et à assurer un environnement humain durable.

Pour Sandrine Bélier, membre de la Commission Environnement, Martin Häusling, membre de la Commission Agriculture, et Eva Joly, Présidente de la Commission Développement, tous trois co-organisateurs de l’événement: «Il est urgent de prendre conscience de l’impact des pertes de biodiversité agricole, notamment en ce qu’elles freinent tout progrès de développement pour les Pays du Sud. Pour rappel, 70% des populations les plus pauvres de la Planète vivent dans des zones rurales et dépendent de la préservation de la biodiversité pour leur survie.»

Et les trois eurodéputés de préciser: «Nous devons en finir avec cette vision cloisonnée des politiques publiques. Au delà des seules considérations environnementales, la question de la biodiversité doit être totalement intégrée dans les politiques agricoles et de développement. Pour l’Union Européenne, cela passe notamment par une réforme ambitieuse de la PAC. A défaut c’est le futur de milliards de personnes que nous condamnerons!».

Outre Sandrine Bélier, Martin Häusling et Eva Joly, prendront part à l’audition:

Olivier Deleuze, Directeur du Bureau de liaison du PNUE auprès de l’UE;
Jean-Pierre Halkin, Chef d’Unité DG Europeaid à la Commission européenne;
Antje Kölling, Policy Coordinator du IFOAM EU Group; et
Bob Brac, Coordinateur de Programmes Biodiversité: Echanges et Diffusion d’Expériences.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.