La crise impose à l’Europe de repenser en profondeur ses politiques économiques

5 février 2010
Le 11 février, les chefs d’Etat et de gouvernement européens se retrouveront à Bruxelles à l’invitation d’Herman Van Rompuy, le nouveau président de l’Union européenne, pour débattre de la stratégie économique de l’Union.

Ce sommet doit être l’occasion de réviser les grands mécanismes qui organisent la gouvernance économique et la solidarité entre les Etats. Car si la crise conduit légitimement à réformer les marchés financiers et les banques, elle doit aussi interroger en profondeur les politiques économiques de l’Union. La gestion de la crise financière a montré le peu d’appétence des Etats à coordonner leur politique de relance. Pourtant, le maintien du modèle social européen passe par une plus grande coopération entre les Etats membres sur le plan budgétaire, fiscal et par une réforme du pacte de stabilité et de croissance.

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.