La deuxième Flottille de la liberté lèvera bientôt l’ancre pour Gaza

9 juin 2011
Nicole Kiil-Nielsen a invité au Parlement européen l’un des porte-paroles de l’association Un bateau pour Gaza qui se prépare à quitter le port de Marseille à bord d’un navire français en direction de la bande de Gaza. En tout, 20 bateaux internationaux se retrouveront en mer. Pour Adnane Ben Youssef, la première édition a permis « de faire changer le regard des Français » sur ce blocus illégal.
Le 31 mai 2010, les forces israéliennes prenaient d’assaut les bateaux appareillés par la société civile pour soutenir et apporter du matériel aux habitants de Gaza. Un an après cette intervention meurtrière qui a provoqué la mort de 9 militants, le blocus continue d’asphyxier plus d’un million et demi de Gazaouis. Pour dénoncer une nouvelle fois cette situation, une deuxième flottille se prépare à partir pour la bande de Gaza, transportant entre 5000 et 7000 tonnes de vivres. Nicole Kiil-Nielsen, eurodéputé Europe Ecologie – Les Verts y participera : « Les Gazaouis sont très jeunes – 70 % des habitants ont moins de 18 ans – ils savent ce qui se passe dans le monde arabe. Nous devons répondre à leur attente. Ils ont besoin de savoir que la communauté internationale s’intéresse à eux. » « Les passagers du bateau sont déterminés à aller jusqu’à Gaza, poursuit Adnane Ben Youssef. Devant l’inertie des politiques, la société civile agit. Elle n’en peut plus du statu quo et veut faire respecter le droit international. Nous sommes engagés pour la paix mais nous voulons faire bouger les lignes. »

– Visitez le site Internet d’Un bateau pour Gaza

– Lire l’interview de Nicole Kiil-Nielsen : L’UE doit peser de tout son poids pour obtenir des avancées vers la levée du blocus

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*