Ne laissons pas la grande distribution dicter sa loi à l’agriculture biologique

14 juin 2017
Le futur de l’agriculture bio se joue en ce moment. Dans une tribune publiée sur le Huffington Post, José BOVÉ explique comment les grands groupes internationaux placent les intérêts de leurs actionnaires avant ceux des consommateurs et agriculteurs.
 
En l’espace d’une dizaine d’années, l’agriculture biologique a été plébiscitée par les paysans et les consommateurs. Bien qu’elle soit restée le parent pauvre de la politique agricole commune avec des aides marginales, le nombre de paysans qui se lance dans la bio explose littéralement. Les ventes augmentent de plus de 15 % par an en Allemagne ou en France.

C’est lorsqu’une politique publique fonctionne qu’il devient urgent de la réformer et c’est le cas avec l’agriculture biologique qui est le seul secteur agricole et alimentaire qui a le vent en poupe. Dacian Ciolos, Commissaire européen en charge de l’Agriculture de 2009 à 2014, était parfaitement conscient de cette mutation en profondeur de l’agriculture et de la consommation en Europe. Son souhait en 2013 lorsqu’il présenta son projet de réforme était clair: générer un cadre européen cohérent capable d’empêcher les fraudes futures tout en facilitant le développement de l’agriculture biologique dans tous les pays de l’Europe.

Mais l’engouement pour la bio porte en effet les germes potentiels de son affaiblissement. En quelques années, ce secteur a connu une mutation en profondeur. Les industriels de la transformation et les grandes surfaces généralistes ont flairé l’aubaine. Ces acteurs de la dernière heure organisent dans l’ombre un travail de sape. Plutôt que de soutenir la production biologique en Europe, un nombre de plus en plus important d’entre eux se tournent vers les importations en provenance de pays tiers dont les cahiers des charges sont moins stricts que ceux appliqués ici.

la suite à lire sur le site du Huffington Post : http://www.huffingtonpost.fr/jose-bove/grande-distribution-agriculture-biologique_a_22139670/

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*