Non classé

Le Parlement européen coupe la branche du marché du bois illégal

7 juillet 2010
Le Parlement Européen a adopté aujourd’hui le compromis sur la réglementation du commerce du bois illégal, négocié en codécision et en seconde lecture entre la commission parlementaire Environnement, la Présidence Espagnole et la Commission européenne.

Pour Sandrine Bélier, eurodéputée du groupe Verts/ALE, membre de la commission Environnement :

«Ce vote met fin à une longue hypocrisie! Jusqu’alors, l’Union n’avait de cesse de dénoncer une activité qui reste l’un des principaux facteurs de la déforestation, tout en continuant à lui ouvrir impunément l’un des plus gros marchés au monde. Ce temps est en passe d’être révolu. Par ce vote, le Parlement demande explicitement à ce que toute entrée de bois illégal soit interdite sur le marché de l’Union et que les acteurs tout au long de la chaîne de distribution soient soumis à une obligation de traçabilité du bois qu’ils importent».

Et l’eurodéputée de conclure: «Aujourd’hui, le Parlement a fait preuve de responsabilité sociale, économique et environnementale en affichant sa détermination à apporter des solutions à des problèmes d’ordre mondial».

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.