Les Roms de Roumanie et de Bulgarie sont des citoyens européens!

19 février 2012
Les Roms de Roumanie et de Bulgarie ont le droit comme tout citoyen européen de circuler librement en Europe et s’ils le souhaitent de s’y installer.
François Hollande fait mine de demander « une loi européenne pour qu’ils restent chez eux « ? Mais le droit européen proscrit toute discrimination selon l’origine ethnique des personnes et c’est heureux! Aucun Etat membre de l’Union n’est dispensé de stratégie nationale pour l’intégration des Roms et pas même la France ! Si M. Hollande souhaite apporter des réponses concrètes à la situation des Roms il devrait s’engager à lever impérativement les mesures transitoires dans l’accès à l’emploi pour les citoyens roumains et bulgares comme l’ont déjà fait la plupart des Etats membres. Elles sont un obstacle insurmontable à l’intégration des Roms ! Le second levier pour lutter contre l’habitat précaire et les conditions de dénuement extrême des personnes installées dans des campements, en hébergement d’urgence ou en logement diffus est de permettre un accès réel au droit commun : des politiques innovantes d’accompagnement sanitaire et social, d’accès à l’école, au logement, à la formation et de luttes contre les discriminations doivent être mises en œuvre. Les campements ne peuvent pas être une solution, ils sont le résultat d’une volonté de pourrissement qui oblige maintenant à gérer l’urgence.
Tous les acteurs Etat, collectivités, associations, collectifs citoyens et Roms doivent être réunis pour travailler ensemble à relever ce défi de l’égale dignité!

Hélène Flautre

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*