Reuters: Les eurodéputés pour interdire les CDS à nu sur dette souveraine

8 mars 2011
Les eurodéputés ont demandé lundi une interdiction des Credit Default Swaps (CDS) à nu sur dette souveraine à partir de 2012 et se sont dits favorables à une transparence accrue sur les positions dites courtes ou encore à découvert.

La Commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen a endossé à une très large majorité le rapport préparé par l’eurodéputé vert Pascal Canfin sur le nouveau cadre de régulation des ventes à découvert en Europe.

Selon le voeu des parlementaires, il ne serait ainsi plus possible de détenir un CDS (swap de défaut de crédit, c’est à dire une sorte d’assurance sur un instrument de crédit) sans détenir ce crédit ou tout autre produit financier « hautement corrélé » à ce crédit.

Lire la suite ici
BRUXELLES (Reuters)

Partager cet article

Les commentaires sont fermés.