« Monsieur Orbán, l’Union européenne n’est pas un paillasson sur lequel on s’essuie les pieds »

18 janvier 2012
Mercredi 18 janvier 2012, le Parlement européen a débattu de la situation politique en Hongrie. Daniel Cohn-Bendit s’est adressé directement au Premier ministre hongrois, Viktor Orbán du FIDESZ, qui s’est invité au dernier moment : « Vous allez dans la direction des Chávez, des Castro, et de tous les gouvernements totalitaires de ce bas-monde que nous combattons pourtant ensemble dans l’Union européenne. » L’eurodéputé EELV a également fustigé les parlementaires conservateurs qui font mine d’ignorer les atteintes graves à la démocratie que représentent les récentes réformes constitutionnelles votées dans le pays. Son discours en vidéo
Partager cet article

Les commentaires sont fermés.