Encore mieux que Cantona : jechangedebanqueorg

6 décembre 2010
Retirer son argent de sa banque, d’accord, mais pour quoi faire ? Sauvons les riches et le député européen Pascal Canfin lancent le mardi 7 décembre le site www.jechangedebanque.org pour organiser le transfert collectif de notre argent vers les banques qui le méritent. Communiqué de presse.
L’appel d’Eric Cantona a le mérite de rappeler une vérité oubliée : la puissance des banques, des « marchés financiers » n’existe que parce que nous leur faisons confiance. Parce que nous leur déléguons la gestion de notre épargne. Or, la crise financière a montré que les grandes banques ne méritent plus notre confiance.

Mais toutes les banques ne se valent pas et le fait que notre argent soit placé dans des institutions financières n’est pas un mal en soi. Au contraire, les banques sont utiles au financement de l’économie. Mais certaines d’entre elles ont aujourd’hui détourné leur fonction et se servent de l’économie au lieu de la servir.

Sur le site www.jechangedebanque.org, nous organisons pour la première fois collectivement le transfert de notre argent des banques les plus nuisibles vers celles les plus recommandables. Nous préférons que nos économies soient gérées par des banques qui investissent l’épargne localement, ne participent pas au casino financier, refusent d’être présentes dans les paradis fiscaux et de verser des bonus indécents.

Grâce à un calendrier interactif, chacun pourra annoncer sur www.jechangedebanque.org à quel moment il s’engage à contacter son banquier pour fermer ses comptes. Ce processus de consommation responsable permettra d’envoyer très rapidement un message clair tout en permettant aux acteurs financiers vertueux d’accueillir progressivement les nouveaux comptes.

Comme l’idée du bankrun, cette transition collective pose clairement la question de la reprise en main de la finance. Mais contrairement au bankrun elle ne vise pas à l’effondrement du système dont on ne voit pas à très bien à qui il profiterait.

Action surprise de Sauvons les riches! Venez avec de l’argent… Rendez-vous à 9h, le mardi 7 décembre pour un « bankrun constructif »! Métro Château d’eau, devant le café Royal Strasbourg.

Contacts Presse

Pascal Canfin, député européen, membre de la commission des affaires économiques et monétaires, vice-président de la commission spéciale sur la crise
Pascal Canfin 06 63 51 92 43 – bureau 0032 2 284 5358
Sandrine Roginsky, assistante parlementaire 06 32 17 02 80

http://ecologie.blogs.liberation.fr/

Collectif Sauvons les Riches
Julien 06 20 21 10 53
Elise 06 76 43 06 79
Maxim 06 66 68 93 95
Manuel 06 22 59 95 07
contact@sauvonslesriches.fr
www.sauvonslesriches.fr

Partager cet article

2 commentaires

  • Dom dit:
     - 

    Je suis au crédit coopératif et je vous informe que cette banque pratique les mêmes méthodes que ses collègues en ce qui concerne les « commissions d’intervention » : lorsque vous êtes pauvre, ils ne vous autorisent strictement aucun découvert.
    Exemples : pour 400 € en dessous de zéro pendant 2 jours, ils m’ont volé 126 € de commission. pour un chèque c’est 45 €.
    Je peux fournir les relevés de compte qui attestent de ceci. Ils ont ainsi réussi à me voler près de 1000 € depuis quelques années. J’ajoute que mon montant d’agios est dérisoire : 7 € en 2009, ce qui signifie que mon compte présente des découverts extrêmement passagers.
    Il me semble que le collectif « Sauvons les riches » devrait être informé de ces pratiques ignobles qui coulent des gens déjà en difficulté.
    Avant d’offrir au crédit dit coopératif une manne de nouveaux clients, ayez l’honnêteté de vous renseigner sur leurs pratiques envers les gens qui gèrent un budget de pauvres.

  • Caillou dit:
     - 

    Bravo!

    Existe-t-il un classement des banques françaises, allemandes, européennes suivant vos critères??

    Fortement intéressé!

    Caillou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*