Le financement d’ITER ne convainc pas le Parlement européen

4 octobre 2010
La commission budget du parlement européen, dans laquelle siège François Alfonsi, député européen, vient de voter un coup de rabot au financement d’ITER de 13%!

Voilà donc une décision historique de l’Europe qui pour la première fois se montre sceptique à l’égard du réacteur nucléaire ITER au coût exorbitant. La poursuite de ce projet a pour effet d’assécher les capacités de financement de l’UE en matière de recherche innovante.

Toutefois, même si le Parlement européen réuni en plénière votait dans le même sens que la commission budget, le Conseil, lui, devrait proposer de conserver le financement à ITER au détriment d’autres postes.

Le débat de l’avenir d’ITER est posé et l’ensemble des groupes du Parlement européen sont d’accord pour juger son coût excessif et dangereux pour l’avenir de la recherche en Europe.

Il est en tout cas intéressant de noter que:
– ce positionnement a été rendu possible grâce au traité de Lisbonne qui a renforcé les pouvoirs du Parlement européen.
– les Députés européens ne sont pas prêts a toute les folies budgétaires pour soutenir le nucléaire.

François ALFONSI

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*