OGM : Il n’y aura pas de maïs OGM insecticide dans les champs en 2012

21 mars 2012
En ce début de semaine, le gouvernement français a confirmé l’arrêté? d’interdiction temporaire de la culture du maïs insecticide de Monsanto. Une petite victoire pour José Bové qui attend une décision durable et définitive.
Fin 2011, le Conseil d’Etat annulait les premiers arrêtés d’interdiction ?du MON 810, le maïs insecticide de Monsanto, suivant l’avis de la Cour? Européenne de Justice, pour vice de forme. Le 20 février dernier, le? gouvernement français annonçait sa décision de prolonger temporairement ?l’interdiction de culture.??? Cette semaine, dans un communiqué de presse, le gouvernement confirmait avoir? interpellé la Commission Européenne au sujet de la culture de cette variété ?ainsi que la publication ce dimanche au Journal Officiel d’un arrêté? d’interdiction temporaire de sa culture. ????

José Bové, vice-président (EELV) de la commission de l’agriculture du? Parlement Européen et porte-parole d’Eva Joly, candidate d’EELV à la présidentielle en France, salue cette décision à? quelques jours du début de la période des semis :

« La nouvelle majorité,? quelle qu’elle soit, aura la responsabilité de la prolongation du moratoire? sur les OGM et devra garantir aux paysans et aux consommateurs le droit de? produire et de consommer sans OGM.? Au sein du Conseil Européen, le futur Ministre de l’Agriculture devra ?œuvrer pour l’interdiction communautaire des plantes transgéniques à la? culture, dont le bénéfice n’a pas été mis en évidence. Il devra amorcer la? réimplantation des plantes fournissant les protéines indispensables à ?l’élevage afin de sortir de la dépendance au soja OGM massivement importé,? en particulier du continent américain. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*