Procès en appel de François Dufour, Pierre Jarre & Michel Houssin : Un acharnement inquiétant pour les libertés individuelles !

17 septembre 2009
Hélène Flautre, députée européenne Les Verts-Europe Ecologie, apporte son soutien aux trois militants qui passeront devant le tribunal de Caen demain, vendredi 18 septembre. François Dufour et Pierre Jarre avaient refusé un prélèvement ADN suite au fauchage du maïs OGM MON853 : Hélène Flautre demande leur relaxe immédiate.

« Les faucheurs volontaires de champs OGM sont l’objet d’un acharnement judiciaire démesuré, alors qu’ils ont permis par leurs actions, seuls moyens existants en l’état constant de surdité gouvernementale, de faire cesser une situation aujourd’hui jugée dangereuse par de nombreux experts. »

Dénonçant un entêtement judiciaire vain, uniquement fondé sur la volonté délibérée de punir les actes de militants syndicaux connus et reconnus, Hélène Flautre s’interroge : « Comment justifier une poursuite judiciaire pour refus de prélèvement ADN quand les accusés ont agit à visage découvert ? »
Et de poursuivre : « la Justice ne doit pas être le complément de la répression policière, ni le moyen de parvenir à un fichage généralisé de l’ensemble des citoyens, en commençant par ceux qui défendent l’intérêt général face aux intérêts très privés de firmes telles que Monsanto. »

Hélène Flautre apporte tout son soutien à François Dufour, Pierre Jarre et Michel Houssin et rappelle qu’un rassemblement de soutien aura lieu le vendredi 18 septembre, à 8h30, au Tribunal place Gambetta pour exiger leur relaxe pure et simple, seule issue possible pour la justice.

Rappel des faits :
François Dufour, Pierre Jarre, faucheurs volontaires, ont fauché du Maïs Monsanto 853 en Aout 2004. Ce maïs extrêmement dangereux a été interdit par la France et la majorité des pays de l’Union Européenne en 2005.
Jugé puis relaxé en premier instance à Orléans en 2005, ils sont condamnés en appel l’année suivante à 1270€ d’amende et deux mois de prison avec sursis. En septembre 2007, on leur demande un prélèvement d’ADN. Refusant de donner leurs empreintes génétiques, ils sont poursuivis mais relaxés par le tribunal correctionnel d’Avranches en 2008. Le parquet ayant fait appel de la décision, ils sont convoqués ce vendredi 18 septembre 2009 à Caen.
Pierre Jarre a déjà été convoqué seul en mai, François Dufour, alors second de liste Europe Ecologie pour les élections européennes est oublié… L’avocat de Pierre a demandé et obtenu le report du procès.

Partager cet article

Un commentaire