Projet d’incinérateur de Clermont Ferrand: la mobilisation continue

30 juin 2011
Projet d’incinérateur de Clermont Ferrand: la mobilisation continue

Présenté en 2003, le projet d’incinérateur de Beaulieu, dans les environs de Clermont-Ferrand est l’objet d’une vive opposition entre ses promoteurs et la société civile clermontoise. Ce projet est porté conjointement par un syndicat de traitement des déchets ménagers et assimilés (le VALTOM) et une filiale du groupe Suez.

Ses caractéristiques techniques ayant été évaluées sur l’étude des besoins antérieurs à 2002, le projet d’usine est conçu pour incinérer 150 000 tonnes de déchets par an. En parallèle, l’usine serait considérée comme surcapacitaire d’environ 38 000 tonnes, avant même sa construction. Il incombera aux ménages d’assumer le coût de 153 000 millions d’euros de la construction de ce 128e incinérateur en France.

Le plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés (PDEDMA) est sous la responsabilité du conseil général depuis 2005. Ce plan en vigueur depuis 2002 prévoit la création d’un incinérateur depuis cette date. La loi impose une révision de ce plan tous les 10 ans. En vertu des délais administratifs et des délais d’études, la révision de ce plan aurait déja du commencer.

Le projet prévoyait un coût de l’incinération de 69 euros la tonne (investissement et foncionnement). On arrive aujourd’hui une facture moyenne sur 20 ans de 135 euros la tonne, suite à l’avenant 1 signé récemment avec Novergie (SUEZ).

Mobilisation du 14 mai

Malgré le vent et un temps gris et froid, la manifestation du 14 mai a été un succès sur le plan de la mobilisation puisque 2 000 personnes (selon la police) sont venues exprimer leur colère et leur inquiétude face à ce projet inutile et dangereux; c’est le plus gros chiffre jamais annoncé pour les manifestations contre l’incinérateur, depuis 10 ans que cette lutte a commencé.

Le Collectif contre l’incinérateur (www.airpur.org) a décidé de mettre en place « Le village de la Résistance », occupé 24h sur 24 par les militants associatifs et la population, tout proche de l’emplacement de l’incinérateur.
Le Collectif a reçu le soutien de Clermont-Communauté et des municipalités de Clermont-Ferrand, Cournon, Aulnat, Lempdes, Beaumont, Mezel, Chateldon et Dallet qui apportent un soutien logistique à cette opération.

Europe Ecologie – Les Verts Auvergne et EELV Puy de Dôme se mobilisent.

Il y a urgence à traiter enfin le dossier des déchets et de l’incinérateur

Retrouvez ici la lettre ouverte des élus régionaux EELV

Une nouvelle action a eu lieu le jeudi 23 juin 2011.
Elle a eu lieu à Paris, afin de manifester devant le Ministère de l’ Environnement (MEDAD).

La mobilisation continue … Les alternatives existent.

D’autres solutions efficaces ont fait leur preuve : Prévention – Tri – Recyclage – Compostage – Méthanisation … moins onéreuses, moins dangereuses, plus écologiques et créatrices de nombreux emplois locaux

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*