Protection des données : le droit fondamental à la vie privée doit être garanti

10 janvier 2017
La Commission européenne a présenté aujourd’hui un texte relatif à la protection des données personnelles. Une réforme attendue depuis longtemps et qui permet d’élargir le champ de la protection des données aux nouveaux moyens de communication largement utilisés tels que Skype ou WhatsApp. Un texte néanmoins loin de garantir une protection optimale aux usagers.
 
Pour Eva Joly, membre Verts-ALE de la Commission de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures :

« Quand on sait que les agences de renseignement procèdent à la collecte massive des données personnelles, il est important de veiller à ce que les fournisseurs de services recourent à tout ce qui est techniquement possible pour garantir le droit fondamental à la vie privée. Le Parlement européen et le Conseil se doivent donc d’amender la proposition actuelle pour que soient pleinement garantis les droits des utilisateurs. »
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Site en cours de refonte, merci pour votre compréhension